Une conjoncture économique toujours tendue

Thèmes :

Avant d’aborder l’épargne et le patrimoine des patrons de TPE, faisons le point sur leur moral, leur activité et l’emploi.

Un rebond contrarié
 

Au trimestre précédent, les indicateurs historiques de conjoncture avaient tous connu un rebond significatif, sans pouvoir en identifier l’origine. Trois mois plus tard, cette tendance marque le pas. Le pessimisme regagne même du terrain en ce qui concerne le climat des affaires.

 

L’indicateur de situation financière, qui mesure l’écart entre le pourcentage des entreprises ayant constaté une amélioration et celui des TPE ayant enregistré une dégradation, perd à nouveau 3 points, pour s’établir à -17. La trésorerie des entreprises semble également se tendre avec 26 % des TPE dans le rouge (+ 5 points). Petites lueurs d’espoir, les demandes de financement d’investissement remontent légèrement à 16 points (mais toujours à un niveau presque deux fois moins élevé qu’avant 2009) et les TPE sont légèrement plus nombreuses à anticiper une hausse de leurs recettes au 4e trimestre qu’à envisager une baisse.

Quant à l’emploi, les résultats du 3e trimestre sont moins mauvais que ceux de la même période des quatre précédentes années. La création nette d’emplois ressort positive à + 0,5 point en dépit des nombreuses suppressions de postes. Néanmoins, ce boni ne permet pas de couvrir les disparitions de postes des entreprises ayant cessé d’exister.