Baromètre FIDUCIAL de la Sécurité

13ème édition du Baromètre FIDUCIAL de la Sécurité, réalisé par Odoxa - juillet  2019

Focus : La sécurité en vacances

Baromètre FIDUCIAL de la Sécurité - 13e édition

EN VACANCES OU CHEZ EUX...
Les questions de sécurité au cœur des préoccupations des Français

La treizième édition du « Baromètre FIDUCIAL de la Sécurité des Français » réalisé par Odoxa s’intéresse au sentiment de sécurité pendant la période estivale. Synonyme de détente et de loisirs, les vacances riment aussi avec vigilance et prévention pour les Français : ils sont de plus en plus nombreux à choisir leur destination en fonction du niveau de sécurité. Également inquiets pour leur domicile, ils sont trois sur quatre à mettre en place un moyen de protection en leur absence.

À l’approche des élections municipales, le Baromètre FIDUCIAL étudie également les attentes des Français face aux enjeux de sécurité locale, préoccupation majeure des administrés.

FOCUS : LA SECURITE EN VACANCES

Pour 79 % des Français, la sécurité constitue un critère important dans le choix de leur lieu de vacances. Un chiffre en augmentation par rapport à l’an passé (+4 points). De même, 48 % déclarent s’informer sur les risques relatifs à leur destination, alors que seuls 38 % le faisaient en 2018. Il faut sans doute y voir une répercussion de la polémique autour du sauvetage des touristes au Burkina Faso qui s’est soldé par la mort de deux soldats français.

Sur leur lieu de villégiature, les Français craignent avant tout les pickpockets (52 %) et les agressions (50 %). Viennent ensuite les incivilités (29 %), les vols de bagages (29 %) et les vols dans les chambres d’hôtel (16 %).

Afin de s’assurer d’une meilleure sécurité sur leur lieu de vacances, 68 % des Français verraient d’un très bon œil l’ajout d’un critère spécifique à la sécurité sur les sites de notation des lieux touristiques, type Tripadvisor. Ils étaient 62 % à le penser il y a un an.

Les lieux de rassemblement toujours source d’inquiétude     

Pour se prémunir des risques, 43 % des Français éviteront de nouveau cette année les lieux de rassemblement cet été. Ce chiffre est identique à celui de 2018 (44 %) dans un contexte post attentat de Trèbes, preuve d’une crainte persistante depuis l’attentat de Nice en 2016. Ce sera principalement le cas pour les fêtes locales que 34 % éviteront, mais également pour les festivals et concerts (31 %), les feux d’artifice (26 %) et les parcs d’attraction (21 %).

Les Français de plus en plus nombreux à protéger leur domicile pendant leurs congés

La sécurité du logement des Français pendant leur absence constitue une pré-occupation importante. Près d’un sur deux (47 %) se dit inquiet pour son domicile. Conséquence : trois Français sur quatre (75 %) mettront en place au moins un moyen de protection en leur absence. C’est 7 points de plus qu’en 2018.

Se pose alors la question des solutions pour minimiser les risques. Et pour ce faire, les moyens humains priment sur les solutions technologiques. La moitié des Français (50 %) privilégie l’entente entre voisins ou avec son entourage : il s’agit par exemple de demander à un proche ou un voisin de venir régulièrement. 28 % optent pour l’ « Opération Tranquillité Vacances » en prévenant les forces de l’ordre pour effectuer des rondes autour de leur domicile. Un quart des Français mettra ses objets de valeur en sécurité et 19 % mettront en place un système d’alarme ou de télésurveillance. Seuls 4 % piloteront un éclairage à distance.

Toutefois, tous les Français ne sont pas sur un même pied d’égalité : seuls 47 % indiquent que leur municipalité met en place des mesures visant à assurer la sécurité des logements durant les vacances, telles que des rondes ou bien encore des actions de sensibilisation.

 

FOCUS : LA SECURITE, ENJEU MAJEUR DES ELECTIONS MUNICIPALES

Les Français de plus en plus préoccupés par la sécurité locale

Les élections municipales se tiendront dans neuf mois et les attentes des administrés  sont nombreuses. Citée par 50 % des Français, la sécurité locale est la première de leurs préoccupations, devant l’environnement (44 %) et le développement  économique (38 %). En 2014, la première place de ce tiercé était occupée par le  développement économique (57 %) devant la sécurité (49 %) et l’environnement (43 %).

Dans le détail, la sécurité constitue un enjeu encore plus important pour les 65 ans et plus (62 %), pour les habitants de l’agglomération parisienne (56 %) et pour les sympathisants de LaRem (56 %),de LR (56 %) et du RN (58 %). Elle figure également parmi les trois principales préoccupations des sympathisants LFI (40 %), EELV (47 %) et PS (50 %), preuve que la sécurité est un enjeu important quelle que soit l’étiquette partisane.

Les candidats attendus au tournant sur les questions de sécurité

Les électeurs seront très attentifs aux propositions des candidats en matière de sécurité.  Selon la majorité des Français (53 %), les personnalités politiques locales ne parlent en effet pas assez de sécurité dans leurs discours ou dans les débats. Ils ne sont que 10 % à considérer que les personnalités politiques locales parlent trop de sécurité, et 36 % jugent que c’est équilibré. Les sympathisants LR (66 %) et RN (67 %) sont encore plus en attente de propositions sur le sujet.

Un bilan contrasté des maires sortants

Seuls 11 % des Français estiment que l’insécurité et la délinquance ont diminué dans leur commune ces dernières années. 37 % déclarent qu’elles ont au contraire augmenté et 52 % qu’elles sont restées stables.

Pour autant, 64 % des Français sont satisfaits de l’action de leur municipalité en ce qui concerne la sécurité. Les sympathisants RN sont les plus insatisfaits (44 % contre 36 % en moyenne) tan-dis que ceux d’EELV et de LaREM sont nettement plus satisfaits que l’ensemble des Français (73 % et 74 % contre 64 % en moyenne).

Dans le détail, les mesures prises par les exécutifs locaux pour la sécurité des écoles (78 %) et la sécurité routière (68 %) sont source de satis-faction. A contrario, les actions contre les agressions (63 % de satisfaction), les trafics (56 %), la délinquance (54 %) et les cambriolages (54 %) ont moins convaincu les administrés.

INDICATEURS STRUCTURELS

À l’approche des vacances, les Français semblent un peu plus inquiets qu’à l’ordinaire pour leur sécurité : le sentiment d’insécurité a en effet augmenté de 5 points par rapport au  trimestre dernier pour s’établir à 62 %.

Ce trimestre, la confiance des Français dans le gouvernement pour assurer leur sécurité en matière de terrorisme s’est dégradée : ils sont moins confiants (43 %) qu’en avril (48 %). En ce qui concerne la délinquance, les cambriolages et les agressions, le niveau de confiance demeure faible (24 %).

Méthodologie de l’étude

Ce baromètre rend compte de l’en-quête conduite par Odoxa pour  le compte de FIDUCIAL et réalisée par Internet les 3 et 4 juillet 2019  auprès d’un échantillon représentatif de 1  004 Français âgés de  18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération.

FIDUCIAL                  

FIDUCIAL est le leader des services pluridisciplinaires aux petites entreprises, artisans, commerçants, professions libérales et agriculteurs. Créée en 1970 par Christian Latouche, son fondateur et actuel président, FIDUCIAL s’est développée grâce à une dynamique de croissance ininterrompue depuis près de 50 ans. En Europe, ses 12 000 collaborateurs sont au service de 316 000 clients.

La mise en commun des savoir-faire au sein de FIDUCIAL lui a permis d’acquérir une expertise complète dans les métiers du droit, de l’audit, de l’expertise comptable, de la banque et du conseil financier, de l'informatique et de la technologie, de la sécurité, de l’immobilier et du monde du bureau.

Présente sur tout le territoire national avec une agence tous les 30 kilomètres, FIDUCIAL est la véritable partenaire des chefs d’entreprise et, grâce à son offre globale, leur permet de se consacrer pleinement à leur métier.

Contacts presse  :  Direction de la Communication FIDUCIAL -  Tél. : 04 72 20 13 31 - communication@fiducial.fr

Télécharger

Télécharger

Merci de remplir le formulaire ci-dessous afin d’accéder à la publication.

En validant, je recevrai le document par email et j'accepte d'être contacté par FIDUCIAL. En savoir +