Baromètre FIDUCIAL de la Sécurité

20e édition du Baromètre FIDUCIAL de la Sécurité, réalisé par Odoxa - juillet 2021

LA MONTAGNE LIEU DE REFUGE SANITAIRE A L'OPPOSE DE LA MEDITERRANEE ET DES GRANDES AGGLOMERATIONS

Un été à haut risque en matière de sécurité sanitaire et du quotidien

Baromètre FIDUCIAL de la Sécurité - 20e édition

La 20ème édition du « Baromètre Fiducial de la Sécurité des Français » s'intéresse à la sécurité pendant la période estivale. Les vacances peuvent être source d'inquiétude pour les Français qui plébiscitent largement la mise en place de nouveaux dispositifs humains et techniques pour assurer leur protection pendant cette période.

La crise est également venue renforcer le critère de la sécurité sanitaire dans le choix de leur lieu de villégiature . Pour se prémunir des risques, ils sont nombreux à indiquer vouloir éviter les lieux de rassemblement comme les festivals, concerts, fêtes locales etc. Ils modifient aussi leur destination et plébiscitent largement la montagne.

Vacances: l'assurance d'être en sécurité joue un rôle important pour quatre Français sur cinq

La sécurité est un critère important pour 79des Français dans le choix de leur destination de vacances. Parmi les motifs d'insécurité, les agressions (51 %) mais aussi les pickpockets (38 %) et les incivilités (37 %) arrivent en tête des craintes avant les vols dans leur hébergement (23 %) ou de leurs bagages pendant leurs transports (18 %). Les départs en vacances sont aussi source d'inquiétude pour la surveillance de son domicile : plus de la moitié des sondés se disent inquiets lorsqu'ils partent longtemps soit 9 points de plus qu'en 2019.

Conscients que la sécurité devient un enjeu majeur pour attirer les touristes , certaines villes mettent en place de nouveaux dispositifs. Le plan « Vigiplage » déployé à la Baule est perçu comme efficace par les Français qui sont largement favorables à une généralisation du dispositif à d'autres villes touristiques (80 %). Interrogés sur les différentes mesures, l'utilisation de caméras de surveillance arrive en première position. Le recours à des maîtres-chiens et à des agents de sécurité privée chargés de surveiller les plages la nuit est une mesure qualifiée d'efficace par 79 % d'entre eux. Ils apprécient aussi l'idée d'installer un bouton d'alerte dans les restaurants et les bars et d'interdire la chicha et la consommation d'alcool sur la voie publique.

Sécurité sanitaire : la variant Delta incite les Français à la prudence

Près des trois quarts des Français restent très prudents en matière de sécurité sanitaire. Ils seront attentifs aux respects des gestes barrières et éviteront les contacts et la foule. Les personnes âgées de 25 à 34 ans sont davantage partagées : la moitié se déclarant prudente avant tout quand l'autre moitié recherchera le contact social et la fête.

Inquiets de ne pas être en mesure d'assurer le respect des gestes barrières, de nombreux maires ont également annoncé l'annulation de certains évènements estivaux traditionnels. Cette décision est largement approuvée par 71 % des Français. Ils sont d'ailleurs nombreux à indiquer vouloir éviter de se rendre dans des lieux de rassemblements festifs : 70 % éviteront les festivals et concerts, 67 % les fêtes locales, 62 % les parcs d'att ractions et 55 % les feux d'artifice. Des résultats trois fois plus élevés qu'en juillet 2019.

Les Français attendent aussi une forte sécurité sanitaire sur leur lieu de vacances: 76 % affirment que le respect des consignes de sécurité sanitaires joue un rôle important dans le choix de leur destination. Une attente encore plus présente chez les personnes âgées de 65 ans et plus (82 %).

Parmi les précautions sanitaires, les sondés souhaitent que des gels hydroalcooliques soient proposés à l'entrée des établissements (83 %), qu'il soit obligatoire de porter un masque dans un magasin ou dans un lieu accueillant du public (79 %) et que la distanciation physique soit strictement respectée dans les restaurants ou encore sur les plages (73 %). Ils attendent aussi majoritairement la vérification du passeport vaccinal et que les établissements engagent des agents de sécurité privée pour faire respecter les consignes sanitaires (respectivement 54 % et 53 %). En revanche, seule une minorité (37 %) attend une prise de température à l'entrée des lieux accueillant du public.

La montagne et la campagne destinations phares pour se protéger du virus

Plusieurs destinations sont perçues comme plus sûres. Le contexte sanitaire bénéficiera en premier lieu aux destinations de la montagne et à la campagne. Les Français sont en effet catégoriques sur les risques sanitaires quasiment nuls de ces deux destinations (89 %). La côte normande et du nord de la France devrait elle aussi accueillir de nombreux touristes à la recherche d'espace pour se protéger du virus. Dans une moindre mesure, les villes touristiques de taille moyenne  (65 %) et la côte Atlantique (64 %) sont elles aussi des destinations présentant peu de risque.

La côte méditerranéenne et les grandes agglomérations comme Paris ne sont, en revanche, pas jugées sûres sur le plan sanitaire sur les risques sanitaires quasiment nuls de ces deux destinations (89 %). 

JO 2024: la nationalité de l'entreprise critère clé de sélection des prestataires de sécurité

La France accueillera en 2024 sur son territoire les Jeux Olympiques et Paralympiques. La question de la sécurité sera au cœur de l'événement pour assurer son bon déroulement. Interrogés sur les critères clés que les organisateurs doivent retenir au moment de choisir les entreprises de sécurité, les Français souhaitent avant tout que des entreprises de l'Hexagone soient choisies (50 %). Ce critère devance les prestations proposées (38 %), le prix des prestations (32 %) ou encore l'historique et les références de l'entreprise (29 %) et les critères liés au développement durable (25 %).

INDICATEURS STRUCTURELS

Le sentiment d'insécurité demeure à un niveau élevé: 62 % d'entre eux indiquent se sentir souvent ou de temps en temps en insécurité. Alors que la sécurité s'annonce comme un enjeu majeur de l'élection présidentielle, les Français restent très défiants à l'égard du gouvernement pour assurer leur sécurité en matière de délinquance, cambriolages et agressions (78 %). Dans une moindre mesure, ils ne lui font pas non plus confiance pour face au risque terroriste (60 %).

Pour un Français sur huit (81 %), les propositions des candidats en matière de sécurité seront importantes pour faire leur choix lors de l'élection présidentielle. Une préoccupation en augmentation de 3 points par rapport à mai dernier.

 

Dans le détail, la sécurité constitue un enjeu encore plus important pour les sympathisants LR (94 %), du RN (93 %) et de LRem (92 %). Elle figure également parmi les principales préoccupations des sympathisants LFI (73%), PS (72%) et EELV (67%), preuve que la sécurité est un enjeu important quelle que soit l'étiquette partisane.

 

Enquête réalisée par Odoxa auprès d'un échantillon de 1 005 Français interrogés par Internet le 30 juin et le juillet, échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentati­vité de l'échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes sexe, âge et profession de /'interviewé après stratification par région et catégo­rie d'agglomération.

Pour nous contacter :
contact.barometre@fiducial.fr

Contact presse :
Direction de la Communication / Tél. : 04 72 20 76 00 / Email : communication@fiducial.fr

Télécharger

Télécharger

Merci de remplir le formulaire ci-dessous afin d’accéder à la publication.

En validant, je recevrai le document par email et j'accepte d'être contacté par FIDUCIAL. En savoir +