Être Notaire au 21ème siècle : un nouvel environnement numérique pour l’office

Organisée le 4 octobre 2016 en partenariat entre la Chambre des Notaires de Paris, Paris Notaires Services et le groupe FIDUCIAL cette matinée débat a réuni près de 70 personnes sur le thème : quels enjeux, quelles réalités quelles orientations vont être données aux notaires de demain ?

Être Notaire au 21ème siècle : un nouvel environnement numérique pour l’office

 

Pascal Chassaing, Président de la chambre des notaires de Paris a présenté la matinée en rappelant les enjeux actuels de la profession, tandis qu’Etienne Michelez, Vice-Président de la chambre de Paris et Président de Paris Notaires Services a ouvert les travaux avant de poser les premières briques de cette nouvelle construction du futur.

Quels enjeux, quelles réalités quelles orientations vont être données aux notaires de demain ?

De son côté, Jérôme Wallut, expert en transformation digitale des entreprises, enseignant à Sciences-Po, a expliqué en quoi consistait la transformation digitale, qui étaient les véritables gagnants de cette transformation : les GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon) avant d’arriver sur l’intelligence artificielle.

Et de conclure sa première partie : «sur ces nouvelles frontières, l’urgence est de rester curieux…»

Ce qui est certain nous explique-t-il « c’est que le public adopte les usages nouveaux et commence même à comprendre son pouvoir sur ces usages. L’ubérisation et la blockchain en sont une formidable expression et le notariat et l’ensemble des secteurs d’activité doivent comprendre l’exposition de chaque secteur, en analyser les risques et identifier les leviers et les priorités. »

Mais alors pourquoi faut-il engager la démarche de la transformation ? Quelles sont les premières actions à engager à court, moyen et long terme ? Quelle est la complexité première de cette transformation si ce n’est que le quotidien doit continuer à être traité en plus de ce changement.

« Mon entreprise est une plateforme ! » nous dit-il, «Je dois à mes membres, une amélioration permanente de l’usage et de l’expérience qu’ils attendent de moi. Ma différence tient à ma vitesse d’exécution. »

Avant de conclure sous forme de défi lancé à chacun : « Que ferez-vous de différent demain matin ? »

C’est au tour des techniciens de prendre la parole afin de nous présenter les différents axes de travail lancés tant par FIDUCIAL que par la Chambre de Paris.

François Miton, Directeur R & D chez FIDUCIAL Informatique, explique ce qu’est l’urbanisation des Systèmes d’Information et des logiciels métiers et présente une carte précise de l’ensemble des activités du monde notarial et de leurs interactions entre elles.

De son côté Jacques Binard Directeur des systèmes d’Information de la Chambre des notaires de Paris expose comment se positionne le notaire dans ce nouvel environnement et pourquoi est t’il nécessaire d’adapter le système d’information des offices.

La matinée se termine par une présentation d’Etienne Michelez et de Nicolas Nicolaïdès notaire et consultant du groupe FIDUCIAL. Ces derniers abordent tour à tour les nouveaux besoins et enjeux du notaire, en traitant plus particulièrement de la nécessité de trouver des gains de productivité, du développement de la relation client, de la connexion permanente du client mais aussi du notaire et du collaborateur, de la mobilité entrainant une nouvelle manière de penser le travail, pour terminer par la sécurité indispensable dans l’environnement actuel, sécurité à la fois juridique et informatique.

De nouveaux sujets, de nouveaux enjeux, des réponses et des perspectives passionnantes : A n’en pas douter, le notaire du XXI siècle sera bien différent de celui que nous avons connu au XXème siècle.

Nicolas Nicolaïdes - Notaire et consultant Groupe Fiducial

 

A l’issue de cette présentation, Maître Plocque, de l’étude Mes Antoine et Julien Plocque à Paris, a accepté de nous transmettre ses impressions à travers 4 questions.

Avec les évolutions de votre profession, notamment en lien avec la loi Macron, comment comptez-vous vous adapter à ce nouvel écosystème ?
Tout d’abord les logiciels notariaux doivent pouvoir évoluer et s’adapter afin d’accompagner les études dans leurs nouveaux enjeux. Cette modernisation passera en premier lieu par l’externalisation du serveur : les données devront être hébergées à l’extérieur de l’étude, dans un « cloud notarial » afin de sécuriser leur sauvegarde. Mais aussi grâce à des ressources humaines suffisantes et efficientes permettant de répondre aux nouvelles stratégies de développement menées par l’étude. De plus, la spécialisation vers une clientèle ciblée permettra de mieux répondre aux attentes de celle-ci.

Quelle était votre vision du notaire de demain avant cette conférence ?
Le notaire de demain est avant tout un notaire mobile. Il doit pouvoir optimiser son temps de travail grâce à des outils nomades qui lui permettront de piloter son étude à distance.

Quelle est votre vision du notaire de demain après cette conférence ?
Cette conférence a confirmé cette notion de mobilité qui me semblait indispensable pour une meilleure visibilité sur la gestion de l’étude. La base de données, ou système d’information du logiciel, constitue l’ensemble des compétences rattachées à l’outil de travail et doit être connectée aux autres fonctionnalités. Nous rejoignons le principe d’urbanisation développé par M. WALLUT et M. MITON durant leur présentation.
Cela nécessite également une actualisation immédiate du contenu juridique afin de fournir une véritable bible fiable et complète à l’étude et ses clients. C’est pourquoi il est nécessaire que ces outils soient alimentés par une équipe juridique réactive.

Comment projetez-vous votre étude dans 5 ans ?
Dans 5 ans, l’étude notariale nécessitera une meilleure organisation afin de pouvoir mieux cibler la clientèle pour laquelle elle se sera spécialisée. Pour cela je rejoins la notion abordée par Maître NICOLAIDES de notaire chef d’’entreprise. Les études notariales deviennent aujourd’hui des entreprises qui doivent en acquérir les codes et donc réfléchir de manière stratégique.

Maître Julien Plocque, client FNA

Découvrez notre offre :

Signature logiciel pour notaire

Signature, logiciel de rédaction d'actes pour Notaire

En savoir plus