Vous êtes l’Homme Clé de votre entreprise : survivrait-elle à votre absence ?

Homme clé de votre entreprise, indispensable au bon fonctionnement de celle-ci, votre incapacité à exercer votre travail de manière temporaire ou définitive risque d'engendrer une baisse du chiffre d'affaires voire une cessation d'activité.

Vous êtes l’Homme Clé de votre entreprise : survivrait-elle à votre absence ?

Dans votre entreprise, vous possédez un savoir-faire, une technique, une expertise, des responsabilités uniques qui font de vous un élément indispensable à son fonctionnement.

Or près de 15 % des entreprises transmises suite au décès du dirigeant ne parviennent pas à surmonter sa disparition et font faillite.

Et un tiers des entreprises doivent cesser ou réduire leur activité à la suite de la disparition d'un collaborateur indispensable.

 

Pour pallier ces risques, il convient tout d’abord d’analyser avec précision les tâches que vous accomplissez, les responsabilités que vous assumez.

Pour  chacune d’entre elles, il faut ensuite rechercher qui pourrait vous remplacer :

  • votre conjoint,
  • un salarié,
  • une ressource extérieure. 

Peut être, a-t-il lieu de préparer ce ou ces personnes :

  • en les informant,
  • en leur assurant une formation.

Il faut enfin estimer les coûts de telles mesures. Votre expert-comptable saura vous y aider.

Dans le cas où votre entreprise ne serait pas à même de supporter ces surcoûts, il est nécessaire d’envisager de recourir à des solutions d’assurance :

  • l’assurance homme clé permettra de verser à l’entreprise un capital destiné à compenser les pertes d’exploitation qu’elle subit en raison du décès ou de la perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) de la personne assurée.
     
    En cas d’incapacité temporaire totale de celle-ci, elle pourra également donner lieu à des versements d’indemnités journalières et au remboursement des frais supplémentaires engagés pour compenser son absence (notamment le surcoût engendré par l’intervention d’une société ou d’un prestataire extérieur).
      
    L’indemnisation du préjudice économique subi par l’entreprise peut également être fixée de façon forfaitaire.
        
  • elle pourra utilement être complétée d’une couverture des frais généraux permanents.
  • et une couverture d’indemnités journalières

 

Qui peut souscrire un tel contrat ?

Toutes les entreprises, quelle que soit leur forme juridique. Ce sont les entreprises qui assurent le ou les hommes clés. Ce sont elles les bénéficiaires du contrat.

Ce n'est pas l'homme clé qui s'assure à titre personnel. L'entreprise est le souscripteur et le bénéficiaire du contrat. L'homme clé est l'assuré.

Quels sont les risques couverts par l'assurance ?

  • l'incapacité temporaire de travail (ITT) à la suite d'un accident ou d'une maladie. L'assureur pourra ainsi verser des indemnités journalières à l'entreprise pour couvrir les frais professionnels,
  • le décès : c'est la situation la plus couverte par l'assurance homme clé.

Deux types d'indemnisation de l'assurance en cas de décès :

  • le système indemnitaire : l'indemnité est fixée en fonction du préjudice financier subi (perte de marge brute de l'entreprise consécutive au décès de l'homme clé),
  • le forfait : un capital forfaitaire est versé à l'entreprise. Il est calculé en fonction des besoins de cette dernière dès la souscription du contrat.

 

Pour aller plus loin :

Contactez le conseiller en gestion de patrimoine de votre région. Il saura vous aider dans votre  démarche.

Lire également : Contracter des assurances pour vous protéger vous et votre entreprise

Découvrez nos offres :

Conseil fiscal et patrimonial

Conseil fiscal et patrimonial

Conseil fiscal et patrimonial : avec FIDUCIAL, payez le juste impôt et développez votre patrimoine.

En savoir plus