Quel salaire mensuel pour mon poste en salon de coiffure ?

Coiffeur débutant à la sortie du CAP, aspirant manager titulaire d’un Brevet de Maitrise Coiffure… Selon la taille du salon recruteur et en fonction du degré d’expérience du candidat, le salaire varie. Faisons le point sur la rémunération minimale des coiffeurs(ses) en salon pour l’année 2017.

Les montants présentés ici correspondent à la rémunération minimale prévue par la Convention Collective*, donc au salaire mensuel brut minimal, pour 151,67 heures de travail. A noter que le salaire peut être renforcé par des primes variables de résultats, ou par d’autres avantages sociaux.

La rémunération en salon pour les salariés de NIVEAU I

Echelon 1 : Coiffeur(se) Débutant(e) : 1 508 euros

Quel diplôme pour l’échelon 1 ? La rémunération d’un salarié en salon de coiffure de niveau 1 et échelon 1 est ouverte aux salariés sans diplôme professionnel mais ayant au moins suivi la formation CAP (sans obtenir le diplôme), ou aux salariés ayant suivi un module de coiffure qualifiant d’une durée d’au moins 12 mois.

Quelles compétences attendues en échelon 1 ? Votre employeur attendra de vous que vous soyez capable de travailler en équipe, d’intégrer les actes et les techniques de coiffure, de savoir utiliser vos outils de travail et de respecter les règles d’hygiène et de service client en vigueur dans le salon. L’échelon 1 implique que vous n’êtes responsable hiérarchiquement d’aucun autre employé.

Echelon 2 : Coiffeur(se) : 1 512 euros

Quel diplôme pour l’échelon 2 ? L’échelon 2 concerne les salariés titulaires du CAP coiffure, ou titulaires d’un diplôme de niveau V hors coiffure, mais ayant suivi un module coiffure qualifiant de 12 mois ainsi qu’un module qualifiant coiffure de 6 mois.

Quelles compétences attendues en échelon 2 ? Votre employeur attendra de vous que vous soyez capable de travailler en équipe, d’appliquer les actes et les techniques de coiffure, de savoir utiliser vos outils de travail et de respecter les règles d’hygiène et de service client en vigueur dans le salon. L’échelon 2 implique que nous n’êtes responsable hiérarchiquement d’aucun autre employé.

Echelon 3 : Coiffeur(se) confirmé(e) : 1 518 euros

Quel diplôme pour l’échelon 3 ? L’échelon 3 est ouvert aux salariés titulaires d’un CAP coiffure, OU d’une mention complémentaire OU d’un diplôme de niveau V hors coiffure mais ayant suivi un module coiffure qualifiant de 12 mois ainsi qu’un module qualifiant coiffure de 6 mois OU d’un diplôme de coiffure de niveau V et ayant suivi un module de formation qualifiant d’au moins 6 mois.

Quelles compétences attendues en échelon 3 ? Votre employeur attendra de vous que vous maitrisiez le travail en équipe. Vous devez également connaitre les notions de service et satisfaction client, du diagnostic à l’encaissement. Capable de mettre en œuvre les techniques de coiffure, vous devez aussi pouvoir conseiller et vendre. Est également attendue une capacité à transmettre ses connaissances, à faire face aux situations du quotidien sans avoir recours à votre supérieur et à prendre des initiatives en accord avec ce dernier.

La rémunération en salon pour les salariés de NIVEAU II

Echelon 1 : Coiffeur(se) qualifié(e) : 1 525 euros ou Technicien : 1 560 euros

Quel diplôme pour l’échelon 1 ? L’échelon 1 du niveau II concerne les titulaires du CAP, du BP, d’un diplôme de niveau IV hors coiffure ayant suivi un module de formation qualifiant coiffure de 12 mois et un module qualifiant coiffure de 6 mois ainsi qu’aux titulaires d'un diplôme coiffure de niveau V ou de niveau IV ayant suivi un module de formation qualifiant de 6 mois

Quelles compétences attendues en échelon 1 ? Vous devez être polyvalent sur les actes techniques et les services de coiffure. Vous devez également avoir de bonnes notions de gestion des stocks, être capable de transmettre vos connaissances et respecter les règles d’hygiène, de sécurité et de satisfaction client. Dans la pratique, vous maitrisez les outils, l’accueil, le diagnostic et l’encaissement du client. Vous pouvez être amené(e) à être tuteur(trice) d’un alternant ou d’une personne en formation. Vous utiliserez des outils de caisse, de stock et contrôlerez les actes techniques opérés dans le salon.

A lire aussi : Satisfaire mon client lors de sa visite en salon

Echelon 2 : Coiffeur(se) hautement qualifié(e) ou technicien(ne) qualifié(e) : 1 671 euros

Quel diplôme pour l’échelon 2 ? L’échelon 2 du niveau II concerne les titulaires du CAP, du BP, d’un diplôme de niveau IV hors coiffure ayant suivi deux modules de formation qualifiant coiffure de 12 mois ainsi que les titulaires d'un diplôme coiffure de niveau V ou de niveau IV coiffure ayant suivi un module de formation qualifiant de 12 mois.

Quelles compétences attendues en échelon 2 ? Vous êtes polyvalent(e), vous maitrisez l’aspect technique de la coiffure ainsi que les actions commerciales du salon. Les règles d’hygiène et de sécurité n’ont pas de secret pour vous, pas plus que les outils de gestion de caisse. Vous participez à la réalisation d’opérations commerciales avec votre supérieur et pouvez être amené(e) à être responsable d’un jeune en formation.

A lire aussi : 4 astuces pour développer ma clientèle

Echelon 3 : Coiffeur(se) très hautement qualifié(e) ou assistant(e) manager ou technicien(ne) hautement qualifié(e) : 1 784 euros

Quel diplôme pour l’échelon 3 ? L’échelon 3 est ouvert aux titulaires du CAP, aux titulaires du BP, aux titulaires d'un diplôme de niveau III hors coiffure ayant suivi deux modules de formation qualifiante coiffure de 12 mois, aux titulaires du CQP « Responsable de salon de coiffure », aux titulaires BM III, aux titulaires d'un diplôme de niveau V ou de niveau IV coiffure et ayant suivi un module de formation qualifiant de 12 mois et aux titulaires du BTS Métiers de la coiffure

Quelles compétences attendues en échelon 3 ? Vous êtes polyvalent, vous maitrisez l’aspect technique de la coiffure ainsi que les actions commerciales du salon. Les règles d’hygiène et de sécurité n’ont pas de secret pour vous, pas plus que les outils de gestion de caisse. Vous participez à la réalisation d’opérations commerciales avec votre supérieur et pouvez être amené(e) à être responsable d’un jeune en formation. De plus, vous êtes capable de motiver l’équipe pour atteindre les objectifs fixés et de transmettre les consignes de manières claire et précise.

La rémunération en salon pour les salariés de NIVEAU III

Echelon 1 : Manager débutant(e) : 1 917 euros

Quel diplôme pour l’échelon 1 ? L’échelon 1 concerne les titulaires du CAP ou titulaires du BP, les titulaires d'un diplôme de niveau II hors coiffure ayant suivi 2 modules de formation qualifiante coiffure de 12 mois, les titulaires du CQP « Responsable de salon de coiffure », les titulaires du BM III ou les titulaires du BTS Métiers de la coiffure.

Quelles compétences attendues en échelon 1 ? En tant que manager débutant, vous devez maîtriser et optimiser la gestion des clients et des stocks, être capable de prendre des initiatives, d’organiser le travail en fonction des flux, de savoir déléguer et prendre du recul face au stress et aux difficultés. On attend également de vous que vous anticipiez les difficultés, les obstacles, et que vous connaissiez la législation du travail, de l'hygiène et de la sécurité. Dans la pratique, vous êtes capable d’écouter, de comprendre et de motiver votre équipe, de lui transmettre vos consignes de manière claire, de fixer et hiérarchiser les priorités. Vous devez également savoir comment établir les plannings, proposer des plans de formations aux salariés et participer à la mise en œuvre des opérations commerciales du salon.

Echelon 2 :

  • Manager confirmé(e) : 2 306 euros

Quel diplôme pour le poste de manager en échelon 2 ? Manager confirmé(e), vous devez être titulaire : du CAP, ou du BP, ou du CQP Responsable de salon de coiffure, ou du BM III. Les postes sont également accessibles aux titulaires d'un diplôme de niveau III hors coiffure justifiant d’une expérience d'au moins 2 ans sur un poste de management et aux titulaires du BTS Métiers de la coiffure.

Quelles compétences attendues pour manager en échelon 2 ? Vous devez maitriser et optimiser la gestion du client et des flux, posséder les compétences pour gérer les stocks et l’application des règlementations économiques et sociales. Vous serez amené(e) à lire et préparer les tableaux de bord, à structurer les ressources humaines du salon, à négocier et déléguer. Compétent(e) à écouter, comprendre et convaincre, vous participerez aussi au recrutement du salon et à l’élaboration des fiches de postes. 

  • ou animateur(trice) débutant(e) : 2 714 euros

Quel diplôme pour devenir animateur(trice) débutant(e) ? Vous devez être titulaire : du CAP, ou du BP, ou du CQP Responsable de salon de coiffure, ou du BM III. Les postes sont également accessibles aux titulaires d'un diplôme de niveau III hors coiffure justifiant d’une expérience d'au moins 2 ans sur un poste de management et aux titulaires du BTS Métiers de la coiffure.

Quelles compétences attendues pour un poste d’animateur(trice) débutant(e) ? Votre employeur attendra de vous que vous maitrisiez le travail en équipe. Vous devez également maitriser les notions de service et satisfaction client, du diagnostic à l’encaissement. Capable de mettre en œuvre les techniques de coiffure, vous devez aussi pouvoir conseiller et vendre. Est également attendue une capacité à transmettre ses connaissances, à faire face aux situations du quotidien sans avoir recours à votre supérieur et à prendre des initiatives en accord avec ce dernier.

A lire aussi : Comment définir mes tarifs ?

Echelon 3 : Manager hautement qualifié(e) : 2 872 euros, ou animateur(trice) de réseau confirmé(e) : 2 923 euros

Quel diplôme pour l’échelon 3 ou le poste d’animateur(trice) de réseau confirmé(e) ? Ce type de poste est ouvert aux titulaires du CAP et/ou BP et titulaire du CQP Responsable de salon de coiffure ou du BM III ayant 1 an d'expérience minimum sur un poste de management, ou aux titulaires d'un diplôme de niveau III hors coiffure ayant une expérience d'au moins 3 ans sur un poste de management et/ou d'animation de points de vente ainsi qu’aux titulaires du BTS Métiers de la coiffure.

Quelles compétences attendues en manager échelon 3 ou pour le poste d’animateur(trice) de réseau confirmé(e) ? Manager confirmé(e) ou animateur(trice) de réseau confirmé(e), vous devez être parfaitement capable de prendre en compte la législation du droit du travail, de maitriser la gestion d’équipe et la réalisation des plannings. De plus, vous participez à l’élaboration de la stratégie de l’entreprise, après avoir analysé les données et les contraintes économiques, sociales et commerciales. Vous définissez les plans d’action et validez les choix opérationnels. Vous pourrez être amené(e) à gérer une équipe de managers, à veiller au respect des valeurs de l’entreprise et aux règles d’hygiène et de propreté. Il est également possible que vous participiez au recrutement des collaborateurs et que vous soyez en relation avec les fournisseurs et sous-traitants.  

A lire aussi : Informatiser mon salon en tout sérénité

 

* http://www.fgtafo.fr/coiffure-esthetique/salaires/salaires-2017-dans-la-coiffure 

Découvrez notre offre :

Comptabilité pour coiffeurs

Comptabilité pour salon de coiffure

Tout chef d'entreprise a besoin d'un regard pertinent sur son activité pour l'aider à anticiper les difficultés, pouvoir comparer sa performance individuelle dans son secteur et prendre des décisions éclairées. Nos experts-conseils prennent en charge non seulement vos obligations en matière comptable et fiscale mais vous proposent des outils de pilotage adaptés aux besoins des salons de coiffure.

En savoir plus