Comment bien préparer sa déclaration 2035 et prendre les bonnes décisions pour le prochain exercice ?

Comment bien préparer sa déclaration 2035 et prendre les bonnes décisions pour le prochain exercice ?

Quelques conseils pour bien préparer sa déclaration fiscale et anticiper le prochain exercice.

Pour bien préparer sa déclaration fiscale, il faut tout d’abord commencer par classer dans l’ordre chronologique ses documents comptables.

A savoir : les factures, les relevés bancaires, les appels de cotisations.

Il faut également éditer le récapitulatif des recettes perçues dans l’année.

Le résultat d’une infirmière est déterminé d’après les règles Recettes – Dépenses.

Il s’agit d’une comptabilité de trésorerie basée sur les encaissements et les frais payés entre le 1er janvier (ou le 1er jour de votre activité l’année de la création) et le 31 décembre.

A ce titre, faites attention aux chèques reçus ou faits en fin d’année qui seront encaissés l’année suivante, leur traitement est spécifique.

Toutes les opérations qui ont été effectuées via le compte professionnel doivent être comptabilisées et justifiées mais cela ne veut pas dire que l’ensemble des dépenses seront forcement déductibles. Par exemple la CSG, les prélèvements personnels, etc.

De la même façon, pour les achats d’un montant supérieur à 600 € TTC, ils doivent faire l’objet d’un amortissement. La valeur du bien n’est pas déductible en totalité sur l’année et doit être fractionnée en fonction des règles fiscales suivant le type de matériel.

L’administration fiscale admet que certains frais puissent être déductibles de façon forfaitaire (frais de déplacement et blanchissage) alors qu’il n’y a pas eu de dépense réelle.

N’oubliez pas que vous pouvez également bénéficier des certains crédits d’impôts, notamment en matière de formation professionnelle et qu’il ne faudra pas oublier de compléter les annexes de votre déclaration 2035.

Il est important que votre comptabilité soit tenue de façon rigoureuse, non seulement pour pouvoir anticiper le prochain exercice mais également bénéficier de la non majoration de 25% qui vous sera délivrée par votre AGA.

Notez que les contrôles des AGA ont été renforcés depuis 2016 et un échantillon de vos pièces comptables vous sera demandé pour un examen complémentaire (Tous les 6 ans pour les cabinets ayant un comptable et tous les 3 ans pour ceux qui n’ont pas de conseil).

L’anticipation du prochain exercice est primordiale pour travailler sereinement.

La régularité de la tenue de la comptabilité vous permettra de pouvoir prévoir les éventuelles régularisations des charges sociales et l’impact de l’impôt sur le revenu personnel.

Attention, vos charges sociales sont calculées par rapport aux exercices précédents et vous aurez donc à payer les régularisations en novembre et décembre de l’année suivante.

De la même façon, connaitre le montant de vos frais de structure et de votre chiffre d’affaire pourra vous aider à prendre des décisions relatives à votre exercice et au développement de votre activité (seule ? en groupe ?).

Mon guide complet de l'installation en libéral

Ce guide a pour vocation de vous accompagner tout au long de votre installation : à partir du moment où l’idée germe dans votre imagination jusqu’à celui où vous pousserez la porte de votre premier patient !

Vous avez besoin d'un accompagnement en comptabilité et gestion pour votre cabinet ?

Je me fais conseiller