Infirmières libérales : votre prévoyance et retraite

Infirmière tenant la main d'un patient.

Les infirmières et infirmiers libéraux cotisent auprès de la CARPIMKO, caisse faisant partie de la CNAVPL (1), leur régime de prévoyance et de retraite.

La partie « prévoyance » du régime obligatoire permet un maintien des revenus en cas d’incapacité de travail (maladie, accident, hospitalisation), mais elle reste très limitée avec une indemnité journalière de 55,44 euros par jour en 2021 au-delà des 90 premiers jours de carence.

La loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2021 a prévu , avec une entrée en vigueur le 1er juillet prochain, un dispositif d’indemnités journalières (IJ) en cas d’arrêt maladie “unique”, “commun” et “obligatoire” pour l’ensemble des professionnels libéraux affiliés à la CNAVPL.. Le 1er avril, le conseil d’administration de la de la CNAVPL a adopté les modalités de ce dispositif.

Ainsi, le nouveau dispositif prévoit que :

  • les professionnels libéraux de santé pourront bénéficier d'IJ à l'issue d'un délai de carence de 3 jours pendant une durée de 90 jours, « au-delà desquels les caisses professionnelles de retraite pourront prendre le relais ».
  • le taux de cotisation retenu est fixé à 0,30% du bénéfice non commercial (BNC) avec un plafond de revenus annuels limité à trois plafonds annuels de la sécurité sociale (Pass), soit 41 136 x 3 soit 123 408€.
  • la cotisation maximale annuelle ne pourra excéder 370€ pour les professionnels dont le revenu est égal ou supérieur à 3 Pass. La cotisation minimale, calculée sur la base de 40 % du Pass, s’élèvera à environ 50 € par an.
  • le montant des IJ servies sera de 1/730e (soit 50 %) du revenu annuel, comme pour les salariés et commerçants, mais avec un plafond de trois Pass. Il oscillera entre 22 € par jour au minimum, et 169 € au maximum.

Toutefois, ce dispositif amélioré ne sera pas encore suffisant pour maintenir un bon niveau de revenus de remplacement - surtout si la personne devient invalide après une période d’incapacité temporaire de 3 ans - avec une rente d’invalidité totale limitée à 1.680 euros mensuels en 2021 et ceci jusqu’à sa retraite.

La mise en place d’un contrat de prévoyance complémentaire est donc indispensable, encore faut-il qu’il prenne en charge tous les cas de figure, sans limitation ni exclusion d’aucune nature (comme les affections disco-vertébrales par exemple ou d’autres de nature psychique, y compris les nombreux nouveaux cas de burn-out). Pour que l’infirmière ou l’infirmier libéral soit assuré dans tous les cas, les experts de FIDUCIAL CONSEIL sélectionnent les contrats de prévoyance adaptés et spécifient les garanties complémentaires à prendre. Car pourquoi assurer sa voiture en multirisques et ne pas le faire pour l’infirmière ou l’infirmier ?

Concernant la retraite, la profession est clairement mal lotie avec une retraite moyenne d’environ 2.000 euros mensuels pour un revenu annuel moyen de 50.000 euros déclarés pendant 42 ans. On constate le même taux de remplacement inférieur à 50 % pour des revenus de 25 000€ (par an pendant 42 ans) soit une retraite mensuelle moyenne de moins de 1.300€.

FIDUCIAL CONSEIL réalise des diagnostics retraite précis et accompagne ses clients par une assistance complète en matière de liquidation de retraite.

Il est donc primordial que les professionnels libéraux trouvent les moyens complémentaires afin de disposer d’une retraite suffisante. Les experts de FIDUCIAL CONSEIL disposent d’une large diversité de propositions répondant aux différents profils clients notamment après une analyse personnalisée, que ce soit dans le cadre des PER (2) (Plans d’Epargne Retraite) avec une sortie en capital et / ou en rente, ou en matière d’investissements immobiliers sous différentes formes de défiscalisation (PINEL, meublé, …). Ou encore par l’intermédiaire de la pierre papier via des Société Civiles de Placement Immobilier (SCPI) que gère notamment la société de gestion du Groupe, FIDUCIAL GERANCE, l’un des spécialistes de la gestion en ce domaine.

Des solutions existent. Il suffit de pouvoir bénéficier des conseils prodigués par nos experts de FIDUCIAL CONSEIL, puis de les mettre en place.

(1) Caisse nationale d'assurance vieillesse des professions libérales

(2) Les SCPI et les PER sont des produits qui comportent des avantages et des risques à étudier au regard de votre profil.