Régime obligatoire de l’IDEL : quelle protection ?

Régime obligatoire de l’IDEL : quelle protection ?

Exerçant à titre libéral en France, l’infirmier(e) est dans l’obligation de s’affilier à la Caisse Autonome de Retraite et de Prévoyance des Auxiliaires Médicaux (CARPIMKO).

Cette obligation vous concerne dès la création de votre statut libéral, et quel que soit le volume horaire de votre activité (un jour d’activité en tant qu’IDEL par mois suffit à rendre l’affiliation obligatoire).

Grâce à la CARPIMKO vous êtes couvert(e) dans les trois cas de figure suivants : l’incapacité de travail, l’invalidité et le décès. Obligatoire mais minimale, cette couverture connaît des limites certaines. Il est donc fondamental pour l’IDEL en installation d’en comprendre les contours, pour mieux parer aux coups durs !

Ma couverture en cas d’incapacité à travailler

Dans le cas d’un arrêt de travail, la CARPIMKO vous versera des indemnités journalières dont le montant est fixé chaque année par le Conseil d’Administration. En cas d’incapacité de travail temporaire, les indemnités journalières s’élèvent à 49,17€ par jour auxquelles s’ajoutent 8,94€/jour par conjoint, enfant ou descendant à charge ou infirme*.

L’IDEL en arrêt de travail peut y prétendre à condition d’être à jour dans ses cotisations.

Montant de l’indemnité

A partir de quand, jusqu’à quand ?

Montant fixé pour 2017 : 49,17 € par jour

Majoration de 8,94 € par jour, par conjoint/enfant/descendant à charge

Versée à partir du 91ème d’incapacité, et jusqu’au 365e jour

Ma couverture en cas d’invalidité

La couverture de l’IDEL en cas d’invalidité est un petit peu plus compliquée à cerner. Tout dépend, ici, de votre degré d’invalidité et de la hauteur de vos revenus. L’invalidité partielle comprend en effet une invalidité comprise entre 33 % et 66 %. Au-delà de ce taux, il s’agira d’invalidité totale.

Si l’invalidité est partielle ET si les revenus sont inférieurs au plafond fixé par le Conseil d’Administration, la rente perçue par l’IDEL s’élève à 8 940 € annuels.*

Si l’invalidité est totale, le montant annuel de la pension s’élève à 17 880€. Cette somme peut être majorée par charge de famille, sur une base de 5 364€*.

 *Montants valables pour l’année 2017

La couverture de mes proches en cas de décès

Puisque vous êtes couvert(e) par la couverture minimale et obligatoire, vos proches bénéficient également d’une protection si vous décédez. Elle existe sous la forme de deux prestations : la première sous forme de rente versée à votre conjoint et à vos enfants, la seconde sous forme de capital unique.

  • Un versement sous forme de capital unique : la somme s’élève, pour l’année 2017, à 17 880 € versés au conjoint seul lorsque le couple n’a pas d’enfant, à 26 820 € au conjoint avec enfant, et à 8 900 € aux descendants et ascendants à charge s’il n’y a pas de conjoint.
  • Un versement sous forme de rente annuelle : l’allocation de décès peut être versée au conjoint survivant jusqu’à 65 ans, ou éventuellement jusqu’à 60 ans si le conjoint est inapte au travail. Son montant correspond à une somme annuelle de 8 940 €. Vos enfants pourront, quant à eux, bénéficier d’une rente d’éducation. Versée jusqu’à leur majorité, ou éventuellement jusqu’à leurs 25 ans s’ils souhaitent poursuivre des études supérieures, cette rente s’élève à 6 705 € annuels.

Mon guide complet de l'installation en libéral

Ce guide a pour vocation de vous accompagner tout au long de votre installation : à partir du moment où l’idée germe dans votre imagination jusqu’à celui où vous pousserez la porte de votre premier patient !

Vous envisagez d’exercer votre profession en libéral ?

Je me fais conseiller