Penser à sa succession

Télécharger le dossier
Comment faire respecter ses dernières volontés

Penser à sa succession

Rédiger soi-même un testament : une solution envisageable dans peu de situations courantes

S’il s’agit seulement de distribuer des biens particuliers entre héritiers, et dans la mesure où vos volontés ne risquent pas d’empiéter sur leurs droits respectifs (réserve héréditaire, réserve spéciale du conjoint), il vous est en effet possible de rédiger vous-même un testament.

Pour être valable, des précautions s’imposent : il doit être écrit en entier, daté et signé de votre main impérativement en bas du texte rédigé (testament olographe).

Le faire conserver chez un notaire est une précaution visant à s'assurer que le testament soit retrouvé après sa mort, le document étant enregistré dans le fichier central des dispositions de dernières volontés.

Recourir à un notaire : indispensable en cas de situation familiale particulière

Et si votre situation familiale ou patrimoniale est complexe (remariage, enfants de différentes unions…), le Notaire vous conseillera, en sécurisant votre testament pour éviter tout risque de mauvaise interprétation, de contestation ou d’annulation. Il le conservera et l’enregistrera au fichier central des dispositions de dernières volontés – FCDDV (afin d’éviter qu’il ne soit par exemple perdu).

Besoin de conseil en gestion de patrimoine ?

En savoir plus