Le suivi médical de base : la VIP

Télécharger le dossier
La surveillance médicale des salariés

Tout travailleur, quelles que soient la durée et la forme de son contrat de travail (CDI, CDD, travail temporaire), à condition ne pas être affecté à un emploi à risques nécessitant un suivi médical renforcé, bénéficie du suivi médical de base constituée par une visite d’information et de Prévention (VIP).

Objet de la VIP

La visite d’information et de prévention remplace la visite d’embauche et elle ne vise plus à déterminer l’aptitude du salarié à occuper le poste. Elle a notamment pour objet :

  • d’interroger le salarié sur son état de santé ;
  • de l’informer sur les risques éventuels auxquels l’expose son poste de travail et sur les moyens de prévention;
  • d’identifier si son état de santé ou les risques auxquels il est exposé nécessitent une orientation vers le médecin du travail. Le suivi médical de base pourra alors être un « suivi adapté ».

Qui réalise la VIP ?

La VIP est assurée par :

  • le médecin du travail,
  • ou, sous l’autorité de celui-ci, par un professionnel de santé (soit le collaborateur médecin, soit l’interne en médecine du travail, soit l’infirmier).

Orientation vers le médecin du travail

A l’issue de toute VIP, le professionnel de santé peut, s’il l’estime nécessaire, orienter sans délai le travailleur vers le médecin du travail. L’orientation du travailleur vers le médecin du travail est néanmoins obligatoire pour les femmes enceintes, venant d’accoucher, ou allaitantes, et les travailleurs handicapés ou qui déclarent être titulaires d’une pension d’invalidité.

Quand est réalisée la VIP ?

La VIP doit être réalisée dans les trois mois de la prise effective du poste de travail. Les apprentis bénéficient d’une VIP dans les deux mois de leur embauche. Attention, certains salariés bénéficient d’une VIP avant l’embauche (notamment: les travailleurs de nuit, les salariés mineurs).

Pour les apprentis dont les contrats sont conclus entre le 30 avril 2019 et 31 octobre 2021 : de nouvelles modalités de mise en œuvre de la VIP par un professionnel de santé de la médecine de ville ont été prévues à titre expérimental par la loi du 5 septembre 2018 et le décret du 28 décembre 2018. Se référer à l’article….

Le travailleur bénéficie ensuite d’un renouvellement de la VIP initiale, réalisée par un professionnel de santé, selon une périodicité qui prend en compte les conditions de travail, l’âge et l’état de santé du salarié, ainsi que les risques auxquels il est exposé. Cette périodicité est décidée par le médecin du travail, elle ne peut excéder cinq ans.

Certains travailleurs peuvent bénéficier d’une périodicité adaptée de leur suivi médical sans que celle-ci excède une durée de trois ans. Il s’agit :

  • des travailleurs dont l’état de santé, l’âge, les conditions de travail ou les risques professionnels auxquels ils sont exposés le nécessitent,
  • des travailleurs handicapés,
  • des travailleurs qui déclarent être titulaires d’une pension d’invalidité,
  • des travailleurs de nuit.

Optez pour un accompagnement adapté pour la gestion sociale de votre entreprise !

En savoir plus